You are currently browsing the tag archive for the ‘commune martinique sainte-marie’ tag.

Viviane Sébastien (Sainte-Marie) - Crédit Photo: Micha

Viviane Sébastien (Sainte-Marie) – Crédit Photo: Micha

Issue d’une famille dont la mère et la grand-mère ont été vannières, c’est tout naturellement que Viviane Sébastien âgée de 63 ans pratique cet art ancestral depuis l’âge de 10 ans. Bien que retraitée, elle fait perdurer cette tradition en proposant bénévolement ses services à la vannerie du Morne des Esses. Dans cet atelier, elle reçoit des touristes ou autres groupes locaux. Avec une grande disponibilité, elle fait des démonstrations et initiations à l’adresse de ce public qui comprend aussi des scolaires. Viviane Sébastien met tout en œuvre pour transmettre son savoir et nombreux sont ceux qui se tournent vers elle pour connaître les subtilités de l’art vannier.

Publicités
Julien Phesso (Sainte-Marie) - Crédit Photo: Micha

Julien Phesso (Sainte-Marie) – Crédit Photo: Micha

Le Samaritain qui réside au quartier Villeneuve cultive une passion : celle de la miniature. De ses doigts habiles naissent des objets et reproductions de monuments historiques qui soulèvent l’admiration. Le « chouval bwa », le taxi pays, la Grande Roue, La tour Eiffel, l’église Notre Dame de l’Assomption de Sainte-Marie… Julien Phesso a occupé plusieurs métiers (ouvrier à l’usine Saint-James, opérateur projectionniste au cinéma de Sainte-Marie, plombier). Mais c’est à la mairie de la commune qu’il prit sa retraite après avoir été chauffeur. A 79 ans, il est inscrit dans le guide du routard et son local est visité régulièrement par des touristes de toute origine. Il réalise encore des œuvres dont certaines sont exposées à l’Osatourc.

Jeanne Dessart (Sainte-Marie) - Crédit Photo: Micha

Jeanne Dessart (Sainte-Marie) – Crédit Photo: Micha

A 87 ans, Jeanne Dessart est une ancienne couturière pour qui la confection de la robe de grand-mère n’a aucun secret. Avec dextérité, elle réalise également la tête calendée exécutée sur des poupées et bien d’autres productions encore. C’est à l’école qu’elle a commencé à coudre. Une activité qui ne lui était pas étrangère car sa mère et sa sœur maniaient déjà en sa présence le fil et l’aiguille. Etant motivée par l’envie de faire des vêtements, elle a continué son parcours à la Chambre des métiers où elle a reçu les diplômes de CAP et de BEP. Son rêve était d’enseigner mais elle n’a pas pu concrétiser ce désir par manque de poste. Aujourd’hui, Jeanne Dessart poursuit son activité avec autant de passion en permettant à tout un chacun de découvrir ou redécouvrir ce pan du patrimoine martiniquais qu’est le costume traditionnel, notamment lors des actions de l’Osatourc.

Flavien Hyppocrate (Sainte-Marie) - Crédit Photo: Micha

Flavien Hyppocrate (Sainte-Marie) – Crédit Photo: Micha

 

Issu d’une famille dont les parents sont agriculteurs, Flavien Hyppocrate a nourri très tôt une passion pour le cheval. « Depuis les années collèges » se plaît-il à rappeler. A 14 ans, il trouve un maître de stage et bénévolement, il s’occupe des chevaux. Mais c’est à 22 ans qu’il acheta son premier cheval sur lequel il participa aux courses de chevaux sur la plage du bourg de Sainte-Marie lors d’une fête patronale. Son ambition était de faire de sa passion son métier. Après une formation en Métropole d’accompagnateur- tourisme équestre, il créa son entreprise en 2009. A 36 ans, il est à la tête de « Madinina Poney Club » et le jeune chef d’entreprise propose des activités (balades, randonnées,…) notamment avec l’Osatourc en faveur du tourisme. Il fait découvrir autrement les campagnes samaritaines.

Roland Pavilla (Sainte-Marie) - Crédit Photo: Micha

Roland Pavilla (Sainte-Marie) – Crédit Photo: Micha

 

Animateur culturel, animateur pédagogique, défenseur du patrimoine immatériel, tout cela à titre bénévole… A 63 ans, Roland Pavilla connu aussi sous le patronyme de « Bobby » détient encore plusieurs autres cordes à son arc. Artiste peintre, poète, guide de randonnée pédestre… L’ancien cuisinier, membre fondateur de l’Office du tourisme et de la culture de la ville de Sainte-Marie et membre de l’association Bwedasidah’art agit au quotidien pour faire de Sainte-Marie et plus largement la Martinique une île accueillante pour les visiteurs. L’accueil d’étudiants canadiens récemment reste un des plus beaux exemples. Fervent militant de la cause écologique, Roland Pavilla fait de la préservation saine de l’environnement l’une de ses priorités.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 4 822 autres abonnés

Instagram!

Tu es Bâtisseur de Paradis? Du 16/11 au 29/11 Partage ta Martinique avec un Ami. Rdv sur notre page FB Laure Joseph, artisan voilier, Bâtisseur de Paradis de Sainte Luce #paradistour #Martinique #batisseurdeparadis La plage de Corps de Garde à Sainte Luce #paradistour #batisseurdeparadis #Martinique Albert Poulin, restaurateur, Bâtisseur de Paradis de Sainte Luce #paradistour #Martinique #batisseurdeparadis

Edito

Installé en décembre 2003, le CMT est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) ayant pour mission de faire de la Martinique une destination touristique recherchée et prospère.

Notre Page Facebook



Bientôt : 1 semaine, 1 commune

octobre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :