You are currently browsing the category archive for the ‘Paradis Tour’ category.

paradis tour tourisme martinique communes

Le Paradis Tour s’est achevé ce Samedi.

Les communes de la Martinique ont partagé leurs trésors et valorisé leurs Bâtisseurs de Paradis.

Nous avons fait le tour de la Martinique, vécu des moments inoubliables, fait des rencontres formidables, grâce à vous, votre soutien et vos encouragements pour ces femmes et ces hommes qui oeuvrent au quotidien pour notre île.

Un grand merci à l’équipe qui était présente chaque Samedi.
Merci Naisha pour ta bonne humeur et ton sourire.
Merci à Micha Bellemare pour les photos magnifiques tout au long de l’opération, merci à Martinique 1ère pour les émissions du Samedi, et merci aux Offices de Tourisme et Syndicat d’Initiative!

Revivez le Paradis Tour sur www.batisseurdeparadis.com

Merci à tous! Et à Bientôt!

Publicités
Le pont de la falaise à Ajoupa Bouillon en Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Le Pont de la falaise (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Office de Tourisme d’Ajoupa Bouillon

*Ajoupa Bouillon*

Construit en maçonnerie pour assurer le franchissement de la Rivière Falaise, il fut détruit et emporté lors de l’éruption de la Montagne Pelée en 1902.

Entre 1921 et 1923, un nouveau pont mixte est reconstruit et inauguré le 13 mars 1924.

Le préfet de Région a été sollicité afin que des procédures de protection soient prises dans le cadre du Patrimoine Historique pour sauvegarder le pont sur la Rivière Falaise.

Un projet d’aménagement d’une aire de repos est en cours ; Il est actuellement visité par de nombreux touristes et traversé par des marcheurs qui souhaitent rejoindre la ville.

Guylaine Honorin animatrice chanteuse danseuse bèlè Ajoupa Bouillon Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Guylaine Honorin (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Micha Photo

*Ajoupa Bouillon*

Protectrice du patrimoine de la Martinique à travers nos chants et nos danses folkloriques traditionnelles.
Elle a grandi dans l’univers de la tradition, en compagnie d’un grand-père lutteur Danmyé et d’une mère danseuse bèlè.
Elle écoute, regarde, observe et apprend. Elle s’imprègne profondément de la culture bèlè en faisant ses débuts en qualité de chanteuse auprès de Messieurs René VOLTIGEUR dit « Ton René » et de Léon SAINTE-ROSE.
Puis, elle maintient son parcours auprès de professionnels de la danse et du tambour bèlè, Vaïti et Kazo Jean-Baptiste, qui lui permettront de compléter son apprentissage de la culture et du patrimoine Martiniquais.
Par ailleurs, impliquée dans la vie associative, le football, le handball, l’animation radiophonique sont tant de compétences qu’elle développe.
Animatrice territoriale, c’est auprès des jeunes et des adultes de sa commune qu’elle dispense son savoir…l’expression corporelle, les majorettes, le sport, l’éducation …
Guylaine, une animatrice réputée, un formidable talent de chanteuse et de meneuse de soirée bèlè.

gorges-de-la-falaise-2-940x470

Les Gorges de la Falaise (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Office de Tourisme d’Ajoupa Bouillon

*Ajoupa Bouillon*

C’est l’attraction phare de la commune.

On y accède sur la route de la montagne Pelée à gauche en venant de Morne-Rouge. Il s’agit d’une promenade le long d’une rivière entre deux immenses falaises au milieu de la forêt tropicale ; les gorges sont très spectaculaires par leur encaissement et leur emplacement dans la verdure.

Peu à peu, on remonte vers les cascades, où la baignade dans une eau fraîche et limpide s’impose. Les chutes d’eau environnantes offrent un fond sonore impressionnant. Des caissons étanches pour protéger souvenirs ou appareils photo sont disponibles. Les tenues de bain et des serviettes sont recommandées.

De juillet à octobre, il est conseillé de téléphoner car le site est parfois fermé pour des raisons de sécurité.

Après cette découverte, une halte est recommandée au restaurant la Cascade, à l’entrée du site.

Les gorges de la falaise à Ajoupa Bouillon en Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Gorges de la Falaise (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Office de Tourisme d’Ajoupa Bouillon

Jean Caruge artisanat d'art à Ajoupa Bouillon en Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Jean Caruge (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Micha Photo

*Ajoupa Bouillon*
Créateur authentique, il travaille les végétaux : la noix de coco, le bakoua, le bambou, la calebasse, les racines de figuier maudit ou de palmiste.
Attiré par les travaux manuels, dès l’âge de 9 ans, il reproduisait déjà des tableaux de scène de la vie quotidienne.
Lors de son service militaire, il rencontre des Amérindiens qui lui enseigne le tressage des végétaux.
Après diverses activités professionnelles, c’est auprès de jeunes adultes qu’il dispense des cours de vannerie.
Egalement proche des ainées, les plantes médicinales n’ont plus de secret pour lui.
Un objet original en fibre naturelle ?…et Monsieur Jean Caruge saura donner vie à vos désirs.

Place du 22 mai à Ajoupa Bouillon en Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Place du 22 mai (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Office de Tourisme d’Ajoupa Bouillon

*Ajoupa Bouillon*

La place conçue dans les années soixante-dix est implantée en plein coeur du bourg. En 1978, le Maire Edouard JEAN-ELIE fit du fleurissement le fer de lance de la commune. L’Ajoupa-Bouillon devait être la commune la plus fleurie de la Martinique.

Le fleurissement débuta dans le bourg, précisément sur la place publique. L’équipe d’espaces verts en fit une place très fleurie avec un mur végétal en contrebas, composé de l’inscription BIENVENUE A AJOUPA-BOUILLON, un clin d’oeil à tous les visiteurs et passants dans la commune. L’espace fut alors aménagée par le SIVMANO et la place publique inaugurée en Place du 22 Mai 1848 en 1983.

Fin décembre 2012, de gros travaux de rénovation sont entrepris afin de la rendre plus visible, plus accessible et plus moderne.

Le 26 juillet 2013, la nouvelle place du 22 mai est livrée à la population. Ses gradins en arc de cercle vont accueillir, en toute convivialité le public dans le cadre de l’animation culturelle de la commune.

Roberte Serve AJoupa Bouillon en Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Roberte Serve (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Micha Photo

*Ajoupa Bouillon*

Retraitée de l’éducation nationale, cette militante du livre et de la lecture crée en 2006 un jardin botanique situé au coeur de la ville.

Cet espace de tranquillité et de sagesse, entremêle les plantes pour la beauté de leurs feuillages, de leurs fleurs ou de leurs vertus.

Telle une invitation à l’observation et à la réflexion, cette passionnée de la nature et des écrits privilégie la nourriture de l’esprit, la parole et la conversation.

Elle traduit l’amour de son île, dans son jardin-école « L’ANTRE DES MOTS » dédié à la poésie, au théâtre et à la science des végétaux.

Roberte vous invite à un voyage fascinant de découvertes et de sensations étonnantes.

Eglise immaculée conception à Ajoupa Bouillon en Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Eglise Immaculée Conception (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Office de Tourisme d’Ajoupa Bouillon

*Ajoupa Bouillon*

C’est à partir d’une chapelle construite au XVIIIe siècle autour d’une croix, sur un terrain qui servait de cimetière aux esclaves des habitations environnantes, qu’est érigée, en 1848, l’église paroissiale de l’Immaculée-Conception, après d’importants travaux. Elle est d’abord desservie par le curé de Basse-Pointe, puis par celui de la Grande-Anse, avant de recevoir son curé titulaire en 1877 : l’abbé François-Pierre Outil.

L’église subit quelques transformations à la fin du XIXe siècle, notamment avec l’ajout en 1880 du clocher hexagonal couvert d’un dôme à facettes et d’un clocheton. L’église résiste miraculeusement au cyclone du 18 août 1891, puis à la terrible colère de la Montagne Pelée en août 1902.

C’est en 1925 que sont construits les deux transepts en croix. Enfin, en 1962, le clocher est démoli et la chapelle droite transformée en campanile, indépendant de l’église. Durant les années 1975-1976, l’intérieur de l’église est restauré.

L’édifice est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 3 février 1993.

À partir de 2001, l’édifice bénéficie de plusieurs campagnes de restauration qui lui rende son clocher d’origine. L’église restaurée est inauguré le 13 décembre 2009 par Monseigneur Michel Méranville.

Victor Honoris guide touristique Ajoupa Bouillon en Martinique

Victor Honorin (Ajoupa Bouillon) – Crédit Photo : Micha Photo

Passionné et émerveillé par la beauté de la nature, très tôt il comprit que son avenir professionnel s’orientera vers celle-ci.
Il a donc développé son activité autour de cette affection : La découverte des sentiers de randonnée de la Martinique.

Sa préférence pour le Nord l’a conduit à Ajoupa-Bouillon vers des merveilles inexplorées d’où la CASCADE « DANY ».

A cette occasion, il crée le concept OXYGEN’ NATURE et propose des excursions afin de découvrir la Martinique authentique.
Dégustations de produits locaux, randonnées, ateliers agricoles sont au rendez-vous, accompagnés de Dany, votre guide accompagnateur de moyenne montagne.

Isambert Duriveau Morne-vert Martinique Paradis Tour Bâtisseur de Paradis

Isambert Duriveau (Morne-Vert) – Crédit Photo : Office de Tourisme du Morne-Vert

*Morne-Vert*

Enseignant à la retraite il peut s’adonner pleinement à ses passions . Très ancré dans la tradition, il est l’un des membres fondateurs de l’association « LASOTE » qui divulgue la pratique du coup de main qu’organisaient anciennement nos aînés pour la culture de leurs champs.
Pour avoir gravé dans la pierre le portrait de personnes illustres, tels Luce LEMAISTRE, Aimée CESAIRE et d’autres encore, il s’est fait connaître au-delà de nos frontières .

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 4 822 autres abonnés

Instagram!

Tu es Bâtisseur de Paradis? Du 16/11 au 29/11 Partage ta Martinique avec un Ami. Rdv sur notre page FB Laure Joseph, artisan voilier, Bâtisseur de Paradis de Sainte Luce #paradistour #Martinique #batisseurdeparadis La plage de Corps de Garde à Sainte Luce #paradistour #batisseurdeparadis #Martinique Albert Poulin, restaurateur, Bâtisseur de Paradis de Sainte Luce #paradistour #Martinique #batisseurdeparadis

Edito

Installé en décembre 2003, le CMT est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) ayant pour mission de faire de la Martinique une destination touristique recherchée et prospère.

Notre Page Facebook



Bientôt : 1 semaine, 1 commune

octobre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :