You are currently browsing the monthly archive for octobre 2015.

Marc-André Pompière (Diamant) - Crédit Photo: Micha Photo

Marc-André Pompière (Diamant) – Crédit Photo: Micha Photo

 

Un guide remarquable pour ceux qui nous visitent, et ce tant par la justesse de ses conseils, que par ses connaissances du terrain et par sa disponibilité à les conduire aux 4 coins de la ville. Il est à l’initiative de nombreuses randonnées pédestres et nautiques au Diamant.

Publicités
La Maison du Bagnard (Diamant) - Crédit Photo: Office de Tourisme du Diamant

La Maison du Bagnard (Diamant) – Crédit Photo: Office de Tourisme du Diamant

Elle doit son à son constructeur Médard ARIBO. Il passa 15 au bagne. A sa sortie cet artiste illettré et taciturne s’installa au Diamant où il vécut de ses créations (sculptures de bateau, bustes…). Elle est inscrite aux Monuments Historiques en octobre 2006.

Laurent Valère (Diamant) - Crédit Photo: Micha Photo

Laurent Valère (Diamant) – Crédit Photo: Micha Photo

Sculpteur et peintre de grande renommée. Il est connu de la Martinique, et de bien plus loin. Aujourd’hui, il s’affiche comme étant le créateur de l’espace patrimonial (Mémorial Cap 110) le plus symbolique et dans le même temps, le lieu le plus visité par les touristes et les Martiniquais au Diamant.

L'espace muséographique (Diamant) - Crédit Photo: Office de Tourisme du Diamant

L’espace muséographique (Diamant) – Crédit Photo: Office de Tourisme du Diamant

L’Espace Muséographique Bernard DAVID présente l’histoire du Diamant au travers de la collection de Bernard DAVID , Curé au Diamant de 1970 à 1998. le musée présente plusieurs thèmes : les premiers habitants de l île, les Amérindiens : « le Peuple de la civilisation du manioc amer » puis la canne à sucre, l’habitation sucrerie avec les premières technologies du sucre et puis enfin le Rocher du Diamant avec la vidéotransmission de la faune aviaire et sous marine, des caméras sont installées au Rocher et les images sont retransmises au musée. Aussi, une collection d’objets du patrimoine enrichit cet espace (collection de l’Abbé DAVID et de dons de particuliers) collection de pot de chambre « potchanm’ ou dobann », de raras, de calebasses… de lampes à pétrole.

Une collection d’œuvres de Médard ARIBOT : le constructeur de la maison du Bagnard qui se situe à l’Anses Cafard a été offert par la famille ANDRIEU.

Rika Saint-Pierre (Diamant) - Crédit Photo: Micha Photo

Rika Saint-Pierre (Diamant) – Crédit Photo: Micha Photo

Sa table créole est de grande qualité. La fraîcheur de ses produits locaux mis en sauce traditionnelle, et particulièrement poissons et crustacées, est remarquable. Le cadre est charmant. Comme on le dit, le lieu se définit « les pieds dans l’eau » face à la mer et au Rocher. Son sens de l’accueil est chaleureux. Et ajoutons que les animations musicales variées qu’elle propose aux clients, ajoutent à la bonne ambiance de l’établissement.

Le parcours santé (Ducos) - Crédit Photo: Micha Photo

Le parcours santé (Ducos) – Crédit Photo: Micha Photo

Situé derrière le hall des sports, le parcours santé concrétise la volonté de promouvoir une politique sportive pour tous. Coureurs, marcheurs, promeneurs et autres adeptes du cardio-training s’en donnent à cœur joie sur l’itinéraire  long de 1 300 mètres. La succession d’agrès facilite une pratique sportive progressive qui convient aussi bien aux amateurs qu’aux sportifs aguerris. Toutes les catégories d’âge et de population sont « mises en mouvement » puisqu’une partie du parcours  est spécifiquement aménagée pour les besoins des personnes à mobilité réduite ou handicapée. Sans oublier le boulodrome et son local pour les amateurs de pétanque.
Cet équipement de proximité en rassemblant toutes les catégories de la population est aussi un générateur de lien social. Un lieu d’échanges et de rencontres sécuritaires dans un agréable décor naturel.

Pépinière d'Abdul Djiré (Ducos) - Crédit Photo: Micha Photo

Pépinière d’Abdul Djiré (Ducos) – Crédit Photo: Micha Photo

Originaire du Burkina Fasso, Abdul Djiré décide de créer en 2005 la pépinière « Le Monde des végétaux ».

Basée sur une ancienne habitation de banane au quartier Morne-vert Ducos, la pépinière compte à ce jour plus d’une centaine d’espèces végétales.

Une diversité de fruits et d’arbres exotiques répartis sur 21 hectares. C’est épaulé de quatre employés à temps plein et trois en insertion qu’il développe son exploitation.

Sa démarche est essentiellement écologique. Adepte des techniques naturelles, Abdul ne réalise aucun traitement chimique sur le feuillage.  Il utilise l’huile de Neem ou le savon noir pour réduire la pression parasitaire et pratique l’ébouriffage des racines afin d’aider les plantes à mieux se nourrir.

Gérard Sainte-Rose (Ducos) - Crédit Photo: Office de Tourisme de Ducos

Gérard Sainte-Rose (Ducos) – Crédit Photo: Office de Tourisme de Ducos

Gérard SAINTE-ROSE est le membre fondateur d’Orgapeyi. Créée en  2001, cette association rassemble les agriculteurs et les producteurs martiniquais qui oeuvrent pour une alimentation saine.

C’est en 1978, déçu de constater la dégradation des terres agricoles par l’usage des pesticides,  qu’il devient un fervent défenseur de la cause paysanne et de la santé par les produits du terroir.

Gérard suit une formation en Agriculture biologique au CFPA de Rivière-Pilote en 1979. La même année, il crée sa première exploitation en polyculture agriculture Biologique. Ensuite, il passe de la fourche à la fourchette en ouvrant en 1984 un restaurant proposant une cuisine basée sur la revalorisation des produits du terroir. Persuadé que son île est capable de s’autoalimenter, il se lance dans la création d’une deuxième exploitation au quartier Bois-Rouge en 1995.  Actuellement, il anime une émission sur la valorisation de la flore sur Zouk Tv. Pour ce militant  de la « cause bio », c’est une excellente façon d’informer un large public sur  les valeurs nutritives et thérapeutiques des plantes.

Luc André (Ducos) - Crédit Photo: Office de Tourisme de Ducos

Luc André (Ducos) – Crédit Photo: Office de Tourisme de Ducos

Fruit d’un couple d’enseignants, Luc André né à Ducos,  a été entouré dès son plus jeune âge par la culture, l’orthographe, et l’observation. Après des études à Paris à l’E.S.T.P (Ecole spéciale des travaux publics), il débute une carrière de conducteur de travaux en Martinique, en Guadeloupe et à Haïti.

A son retour, il fut affecté à la construction du fameux barrage de la Manzo. Après une reconversion en comptabilité et gestion, il devient Directeur de la Française des jeux aux Antilles-Guyane.

Ce parcours ne le prédestinait pas à l’écriture de poèmes, un savant mélange de vers, de rimes et d’acrostiches.

Amoureux d’une Martinique complexe, paradoxale et prisonnière de son passé, il voulut la peindre avec ses mots en tentant de la valoriser en rendant hommage à ses communes, son patrimoine et à ses personnalités à travers d’originaux portraits-poèmes qu’il est à ce jour le seul, en France, à réaliser.

Eglise Notre-Dame de la Nativité (Ducos) - Crédit Photo: Micha Photo

Eglise Notre-Dame de la Nativité (Ducos) – Crédit Photo: Micha Photo

Ducos ne possède qu’une modeste chapelle en bois, lorsqu’en 1857, le conseil municipal accepte de construire à la place une église. Elle subira les ravages de cyclones et sera détruite plus d’une fois.

En 1891, sa reconstruction sera confiée à l’architecte Henri PICQ et en 1903, c’est un Martiniquais  l’ingénieur chef des ponts et chaussée, Paul NARDAL, qui dirigera le chantier de la sacristie et de la toiture.
En 1940, l’église est agrandie puis la grotte, la sacristie et la salle paroissiale sont construites.
De 1990 à 1999, des réparations à effectuer sur le clocher  l’obligeront à reposer près de 2 ans au sol.
C’est en 2002, que la flèche retrouvera  sa place, l’opération a été conduite par Monsieur Etienne PONCELET, architecte en chef des bâtiments de France. Le bâtiment recèle de curiosités comme ses jointures à motifs, son dallage, ses pierres de tailles et de couleurs différentes et sa cloche « Sébastopol » ramenée de la guerre de Crimée.

Si vous levez les yeux, vous pouvez admirer le plafond en bois précieux polychrome sculpté par Monsieur Adélaïde FAUCINY, il a motivé l’intronisation de l’église dans l’inventaire des monuments historiques.

Eglise Notre-Dame de la Nativité (Ducos) - Crédit Photo: Micha Photo

Eglise Notre-Dame de la Nativité (Ducos) – Crédit Photo: Micha Photo

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 4 831 autres abonnés

Votre actualité sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Edito

Installé en décembre 2003, le CMT est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) ayant pour mission de faire de la Martinique une destination touristique recherchée et prospère.

Notre Page Facebook



Bientôt : 1 semaine, 1 commune

octobre 2015
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :