Le Pont Bac (Rivière Salée) - Crédit Photo: Service communication de l'Office de Tourisme de Rivière Salée

Le Pont Bac (Rivière Salée) – Crédit Photo: Service communication de l’Office de Tourisme de Rivière Salée

Pont Bac : trait d’union entre le nord et le sud

Jusqu’à la fin du XIXè siècle la rivière qui sépare Grand-bourg de Petit-bourg ne pouvait être franchie qu’au moyen d’un bac confié à un gardien en contrepartie d’un péage. En lieu et place du bac, un pont a été construit et a gardé ce nom. Construit très haut, ce pont a permis le passage, des gabarres qui transbordaient le sucre vers les cargos, et du yacht qui transportaient les passagers vers la baie de Fort-de-France. Il est alors le passage obligé pour le trafic routier. Il est abandonné au profit du nouveau tracé de la RN5 dans les années 60. Il s’agit d’un ouvrage d’art métallique unique en Martinique qui se distingue par sa portée d’un seul tenant et par un assemblage de type vannerie qui assure sa solidité. Les plans de cette œuvre architecturale ont été réalisés en 1892 dans les usines du Creusot. Son montage a été réalisé par l’entreprise de M. Léonce Perriolat (entrepreneur à Saint-Esprit). Un projet de réhabilitation du site est actuellement étudié par la ville. Un aménagement qui  vise le développement de l’axe touristique, dans un respect environnemental et culturel. Ce projet a été retenu par la région dans le cadre d’appel à projet touristique de 2011.