You are currently browsing the daily archive for 22 septembre 2015.

Le Pont Bac (Rivière Salée) - Crédit Photo: Service communication de l'Office de Tourisme de Rivière Salée

Le Pont Bac (Rivière Salée) – Crédit Photo: Service communication de l’Office de Tourisme de Rivière Salée

Pont Bac : trait d’union entre le nord et le sud

Jusqu’à la fin du XIXè siècle la rivière qui sépare Grand-bourg de Petit-bourg ne pouvait être franchie qu’au moyen d’un bac confié à un gardien en contrepartie d’un péage. En lieu et place du bac, un pont a été construit et a gardé ce nom. Construit très haut, ce pont a permis le passage, des gabarres qui transbordaient le sucre vers les cargos, et du yacht qui transportaient les passagers vers la baie de Fort-de-France. Il est alors le passage obligé pour le trafic routier. Il est abandonné au profit du nouveau tracé de la RN5 dans les années 60. Il s’agit d’un ouvrage d’art métallique unique en Martinique qui se distingue par sa portée d’un seul tenant et par un assemblage de type vannerie qui assure sa solidité. Les plans de cette œuvre architecturale ont été réalisés en 1892 dans les usines du Creusot. Son montage a été réalisé par l’entreprise de M. Léonce Perriolat (entrepreneur à Saint-Esprit). Un projet de réhabilitation du site est actuellement étudié par la ville. Un aménagement qui  vise le développement de l’axe touristique, dans un respect environnemental et culturel. Ce projet a été retenu par la région dans le cadre d’appel à projet touristique de 2011.

Publicité
Alex Maxime (Rivière Salée) - Crédit Photo : Micha Photo

Alex Maxime (Rivière Salée) – Crédit Photo : Micha Photo

C’est en souvenir de monsieur Jorame Sainte-Ange, ancien propriétaire de l’espace terrien, qu’Alex Maxime décide de baptiser son activité «Miellerie Saint-Ange». Comme il aime à le dire avec un grand sourire « je suis tombé dedans comme Obélix ». En réalité, c’est à l’occasion d’une visite chez les bénédictins qui fabriquaient eux-mêmes leur miel, qu’il a traversé une nuée d’abeilles sans être piqué : la révélation était là. Il savait désormais qu’il voulait produire du miel. Avec l’aide des bénédictins, il poursuit sa formation  au contact d’autres apiculteurs à travers ses nombreux voyages à Cuba, France, Belgique, Corse…

Aujourd’hui Alex Maxime vit de sa passion de porter le meilleur de la nature au bien-être des autres. Il trouve un épanouissement quotidien au contact d’une nature généreuse qui lui apprend également l’humilité et le respect.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 4 840 autres abonnés

Instagram!

Il n’y a ici aucune image Instagram.

Edito

Installé en décembre 2003, le CMT est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) ayant pour mission de faire de la Martinique une destination touristique recherchée et prospère.

Notre Page Facebook



Bientôt : 1 semaine, 1 commune

septembre 2015
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
%d blogueurs aiment cette page :