You are currently browsing the monthly archive for juin 2015.

Hébergement Le Paradis de l'Anse - Rivière-Pilote) - Crédit Photo: Micha Photo

Hébergement Le Paradis de l’Anse – Rivière-Pilote) – Crédit Photo: Micha Photo

Sur la route des plus belles plages du sud de la Martinique,  » Le Paradis de l’Anse  » meublé de tourisme classé vous attend.

L’opportunité d’une location saisonnière en Martinique, à 100 mètres de la magnifique plage de l’Anse Figuier à Rivière-Pilote, et à 20 min de l’aéroport, à des prix paradisiaques.

Votre séjour se déroulera dans un cadre agréable, alliant verdure d’un parc tropical aux eaux turquoises de la mer des Caraïbes qui s’étend à perte de vue, le tout bercé par doux souffle des Alizés. De plus, l’implantation géographique de ce havre de paix, vous confèrera l’opportunité de visiter de nombreux sites touristiques et historiques tels  » l’Ecomusée « , le  » Pitt Cléry  » (réputé pour ses combats de coqs, de serpents et de mangoustes), la distillerie  » La Mauny  » où une dégustation gratuite de ses savoureux rhums vous sera offerte ainsi que la possiblité de déguster des plats typiquement locaux au restaurant  » Le Tamarinier  » dans une ambiance chaleureuse.

Charles Pottery (Rivière-Pilote) - Crédit Photo: Micha Photo

Charles Ménage (Rivière-Pilote) – Crédit Photo: Micha Photo

Créé en 1993, l’Atelier Charles POTTERY est une entreprise artisanale.

L’Atelier est situé au quartier Régale à pratiquement mi-chemin entre Petit-Bourg et le bourg de Rivière-Pilote.
L’Atelier Charles POTTERY fabrique des poteries émaillées ou non à basse et à haute température, ce qui en fait est l’un des rares ateliers à proposer une gamme étendue depuis la terre cuite (carafe, réchaud,…) faïences, jusqu’au grès à haute température (vaisselle de table, aticles décoratifs ‘appliques murales, vases ikébana, etc…)

Chaque année dans le cadre de la formation continue, Charles se forme en France au Centre National d’Initiation et de Formation aux Métiers de la Poterie.

Aurélie Arnaud (Saint-Esprit) - Crédit Photos: Michas Photo

Aurélie Arnaud (Saint-Esprit) – Crédit Photos: Michas Photo

La Martinique offre de par son histoire un vaste champ de créativité, Aurélie s’inspire de toutes les composantes qui forment le peuple martiniquais pour créer une mode qui lui est propre.

Après ses diplômes de couture obtenus en Martinique, Aurélie Arnaud part en France où elle effectue des formations dans les métiers de la mode.

De retour en Martinique, elle s’installe au quartier La Ferme, Impasse des deux sources. Bercée par le chant des rivières qui entourent son atelier, elle crée de nombreuses collections qu’elle présente au Saint-Esprit, dans toute la Martinique et au-delà (France, Jamaïque, Saint-Barth…).

Elle se charge surtout de sublimer la femme martiniquaise dans tous les moments importants de sa vie.

Nourrie de deux passions, la couture et l’histoire de son pays, elle crée une association ayant pour objectif la défense et la valorisation du patrimoine martiniquais à travers la danse et le costume traditionnel. A cet égard, elle dispense depuis plus de dix ans des cours de couture à travers l’île pour faire partager son savoir et ses techniques.

Aurélie nourrit depuis des années l’ambition de faire naître sur le territoire du Saint-Esprit un espace dédié à l’histoire de la Martinique à travers son costume.

C’est au 19 rue Schoelcher, dans une maison du 19ème siècle, en plein bourg du Saint-Esprit qu’Aurélie Arnaud, Styliste modéliste, vous invite à la Galerie Tan Lontan pour découvrir ses créations.

ADESCO, les ressources de la terre pour un nouveau départ

Joël Auguste-Charlery (Saint-Esprit) - Crédit Photos: Michas Photo

Joël Auguste-Charlery (Saint-Esprit) – Crédit Photos: Michas Photo

Sur un terrain de 7 ha au quartier Bontemps Lacour, L’association créée en 2011, a comme vocation  d’aider des personnes en difficulté et au chômage à renouer avec le monde du travail.

L’atelier « Chantier d’insertion » se positionne dans le secteur de l’agriculture biologique  et de la restauration avec les deux activités support suivantes :

  1. La production de légumes et de fruits
  2. Une ferme auberge « gastronomie créole en milieu rural »

Le réseau de distribution de la production s’établit  sur la base du concept de l’économie solidaire, de la sauvegarde de la biodiversité Martiniquaise, de la préservation du mode traditionnel de culture et de solidarité paysanne, de promotion de la solidarité intergénérationnelle.

                                                          

Omer Voyer, La rivière en héritage

Omer Voyer (Saint-Esprit) - Crédits Photos: Micha Photo

Omer Voyer (Saint-Esprit) – Crédits Photos: Micha Photo

En aval du quartier Valatte, une descente sinueuse conduit au quartier « vieilles Terres », qui doit son nom uniquement à sa topographie accidentée. Sur les pentes et dans la cuvette, les gens cultivent les jardins créoles. Le quartier a beaucoup alimenté les paniers et les étals du marché couvert de la commune.

La rivière quant à elle, serpente au milieu, s’épanouit en bassin, juste en face de Omer Voyer qui en fait sa passion.

Depuis toujours, il en prend soin, veille sur elle, plante fleurs et arbustes, l’autre partie de lui-même qu’il chérit et offre à ses amis pour des moments de bonheur.

Pour être ami de Omer, le mot de passe : « rèspekté la nati ».

Judith Agot, une immersion dans la Martinique d’antan.

Judith Agot 5saint-Esprit) - Crédit Photos: Micha Photo

Judith Agot (Saint-Esprit) – Crédit Photos: Micha Photo

33, rue Capitaine Pierre-Rose, en face du vieux marché couvert datant de 1924, à proximité de l’église inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, se dresse une belle maison à l’architecture traditionnelle.

C’est ici, au cœur du bourg, que Judith, pétillante grand-mère, exerce ses activités de commerçante.

Dans son bar, où l’on vient prendre son décollage matinal, dès l’entrée, on est accueilli par le tray de fruits et légumes  du pays.

D’un coup d’œil, on remarque les détails architecturaux intérieurs, les arcades intérieures, les poutres.

Sur les carreaux de ciment soigneusement conservés, des tables carrées nappées de madras, avec au centre le plateau garni des verres à punch, le bocal de canne à sucre et le sirop. Autour, les  chaises d’époque en bois sont prêtes à recevoir les clients.

Dans l’espace  réservé à la restauration, Judith, propose des plats traditionnels préparés avec le savoir-faire des cuisinières d’antan. Un festival garanti de saveurs  pour surprendre des palais curieux.

L’autre espace plus petit qui tient du « débit de la régie », est un autre lieu de gourmandise avec son comptoir garni de pâtisseries traditionnelles à base de  noix de coco, de confiture de banane et de goyave, et ou l’on trouve les fameux macarons locaux.

Luc Kabile, Au Paradis du « Kabilisme Art »

Luc Kabile (Saint-Esprit) - Crédit Photos: Micha Photos

Luc Kabile (Saint-Esprit) – Crédit Photos: Micha Photos

Sur le Chemin des Trois Gares, j’ai rencontré Luc Kabile, élève des Beaux-Arts, dans son antre, une case créole au bord de la rivière des Cacaos, toute dédiée à l’art.

Il n’y a plus l’effervescence, les bruits, les odeurs mêlées des chevaux, des wagons de cannes à sucre sur les rails, il n’y a plus les cases en paille le long de la rue de l’ancienne et prospère habitation Gueydon.

Seuls le patronyme des lieux, le manguier plus que centenaire, la vieille demeure créole au sommet du morne, recueillent la mémoire de l’ancienne l’habitation sucrière Gueydon.

C’est ici que Luc Kabile se laisse envahir par l’essence de la vie, les sens aiguisés par son appétit de saisir le monde.

L’horizon est repoussé sans cesse, car sa source d’inspiration, c’est la vie, l’univers avec ses créatures et leurs histoires.

L’artiste n’est pas resté étranger à son histoire avec le thème de l’esclavage, la douleur créatrice de la société martiniquaise d’aujourd’hui.

Dans sa case au bord de l’eau, où il dispense aussi des cours, il réalise, fresques, portraits à l’huile, au fusain, pastels, sur toile, lin bambou, feuille végétale à travers ses peintures, ses fresques et des caricatures quand il veut voir encore plus loin qu’un réel qui prétend s’imposer à lui.

Contact : 0696 86 37 46

Embarcation traditionnelle, le gommier a longtemps été le lien et le moyen de transport dans la Caraïbe.

Cette tradition est fortement présente sur la commune de Sainte Luce qui est dotée de trois associations :

  • ATCM Freedom : Association Terre Ciel et Mer, présidée par M. Boulotte
  • Amicale Welcome, présidée par M. Gérama
  • Le Club des gommiers de la Martinique, présidée par M. Pépito.

Sainte Luce est un haut défenseur de la voile traditionnelle.

Laure Joseph (Sainte-Luce) - Crédit Photo: Micha Photo

Laure Joseph (Sainte Luce) – Crédit Photo: Micha Photo

« Laure Joseph, ou la passion de la voile ». Laure façonne dans son atelier situé au quartier Epinay, des yoles et des gommiers, de toutes les tailles, et de toutes les couleurs. Aux voiles multicolores, ses créations sont exposées et de bonnes idées cadeaux, que l’on retrouve dans toutes les boutiques de l’île.

Plage de Corps De Garde (Sainte-Luce) - Crédit Photo: Micha Photo

Plage de Corps De Garde (Sainte Luce) – Crédit Photo: Micha Photo

Le site de Corps de Garde est une des plages les plus fréquentées de la Martinique.

Aménagé, le site est doté de place de parking, de toilettes, de douches et est un lieu de nombreuses activités culturelles et sportives: Yoles, gommiers, kanawa, son club de voile, sa piscine en mer, favorable à l’aquagym et à l’aquabiking. Pourvu également d’un parcours santé, de terrain de football, et de beach volley, le site de Corps de Garde est un haut lieu de la pratique sportive et de la remise en forme.

Aussi vous pourrez déguster de succulents mets à base de fruits de mer, et découvrir des plats traditionnels dans les restaurants situés sur la plage.

Le site offre également la possibilité de recevoir des soins corporels dans un institut de beauté.

Plage de Corps De Garde (Sainte-Luce) - Crédit Photo: Micha Photo

Plage de Corps De Garde (Sainte Luce) – Crédit Photo: Micha Photo

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 4 822 autres abonnés

Instagram!

Tu es Bâtisseur de Paradis? Du 16/11 au 29/11 Partage ta Martinique avec un Ami. Rdv sur notre page FB Laure Joseph, artisan voilier, Bâtisseur de Paradis de Sainte Luce #paradistour #Martinique #batisseurdeparadis La plage de Corps de Garde à Sainte Luce #paradistour #batisseurdeparadis #Martinique Albert Poulin, restaurateur, Bâtisseur de Paradis de Sainte Luce #paradistour #Martinique #batisseurdeparadis

Edito

Installé en décembre 2003, le CMT est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) ayant pour mission de faire de la Martinique une destination touristique recherchée et prospère.

Notre Page Facebook



Bientôt : 1 semaine, 1 commune

juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
%d blogueurs aiment cette page :