Roch Bon Dié (Macouba) -Crédit Photo: Micha

Roch Bon Dié (Macouba) -Crédit Photo: Micha

Située au quartier « Terre-Patate ».

Il est difficile de savoir si cette pierre est d’origine arawak ou caraïbe, comme de déterminer sa signification et son utilisation. L’une des hypothèses en fait une sorte de table où étaient sacrifiés des humains ou des animaux. Elle est également présentée comme une carte astronomique indiquant le nord, les trous à la surface représentant la constellation de la Petite Ourse, avec l’étoile Polaire. Une légende populaire la décrit comme étant la table des douze apôtres, qui s’y seraient assis pour manger. Cependant, des recherches effectuées par des archéologues tendent à prouver qu’il s’agit en fait d’un polissoir. Les cupules résulteraient de l’érosion causée par les frottements destinés à polir des pierres ou des coquillages.

Roch Bon Dié (Macouba) -Crédit Photo: Micha

Roch Bon Dié (Macouba) -Crédit Photo: Micha

Publicités