« J’aime les combats. J’aime quand on a deux coqs méchants face à face » s’enflamme Bertrand Borderan, le propriétaire du gallodrome de Chère Épice. Spectacle immanquable, les combats de coqs font partie intégrante de la culture martiniquaise. Découvrez l’authentique Pitt, de Bertrand Borderan, patron des lieux qui se fera un plaisir, avec une passion non dissimulée, de commenter la visite et de vous dévoiler l’histoire de cette discipline qu’il pratique depuis son plus jeune âge. Vous pourrez, assister, aussi, à la préparation des coqs, à la pesée pour mieux apprécier une tradition encore vivante, chaque samedi, à partir de 15h00.

Publicités