Crédit Photo: Micha

Victor Anicet – Crédit Photo: Micha

 

Petit garçon, il découvre le monde insoumis des Amérindiens, alors qu’il aide le Père Pinchon à nettoyer les fragments de poterie ensevelis dans la terre rouge de l’Adoration, lieu où les nègres demandent pardon à Dieu pour leur vie de misère, lieu sacré où il y a deux mille ans les Amérindiens bénissaient leurs Dieux.

Il s’intéresse très tôt au monde des Amérindiens. Vers 17 ans, après une scolarité aux Arts Appliqués de Fort-de-France, il poursuit ses études à l’Ecole des Métiers d’Art de Paris d’où il sort major de sa promotion (1961). Il retourne en 1967 en Martinique où il pratique la peinture.

Aujourd’hui, Victor Anicet continue sa quête de connaissances sur le rôle des amérindiens et consacre sa vie à la recherche de ce passé.